Rejoint une étrange bataille...
 
AccueilAccueil  Nos amis  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Vie courte et malheureuse ~ Adieu, Ryuk

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ryuk

avatar

Masculin Messages : 11
Date d'inscription : 28/01/2011

MessageSujet: Vie courte et malheureuse ~ Adieu, Ryuk   Mer 4 Mai - 5:38

[Accompagné de musique d'ambiance][Pour cette fois je ferais un RP à la 3eme personne ^^]

(Musique d'ambiance ~ Intro ~ Ici > http://www.deezer.com/fr/music/result/all/sonata#music/playlist/musqiues-rp-60198436)

Le fin croissant de lune brillait au dessus de la forêt, légèrement voilé par quelques nuages gris. Le soleil se couchait à peine. De petites gouttelettes d'eau tombaient sur les feuilles des majestueux arbres de la Forêt de Vie. Les roses et les ronces autour du grand arbre de vie formaient comme un rideau protecteur. Une chouette effraie se posa un instant dans ses branches. Elle regarda autour d'elle.
Sur le sentier qui menait à l'arbre se dessinait une forme sombre. Vu de loin, ça aurait pu être n'importe quoi. Mais sa petite taille, sa souplesse pour passer entre les ronces et les deux petits cercles bleus saphir qui brillait sur son visage témoignait de sa race : un chat.
La chouette poussa un hululement sonore, et s'envola, effrayant quelques souris au passage.

Le chat en question arriva au pied de l'arbre de vie. Il était petit de taille, assez frêle. Son pelage était noir, très beau. Il affichait deux beaux yeux saphir, qui regardaient sans cesse autour d'eux.
Ryuk, chat noir venu du nord, s'allongea au pied de l'arbre. Il savait bien que cet endroit était sacré pour les chats de Clan. Juste dormir à son pied ne dérangera personne, songea-t-il.
Ce jeune chat avait connu beaucoup d'atrocités dès son plus jeune âge. Sa mère enlevée par des Bipèdes, son père parti la chercher, se faisant renverser par un monstre des Bipèdes...
Ryuk avait toujours détesté ces êtres marchant sur deux pattes. Ils ne servaient à rien. Il n'avait jamais compris pourquoi la nature les avait créés. Ces êtres détruisaient des forêts, tuaient de nombreux animaux chaque jours à cause de leurs monstres... Comment des chats pouvaient-ils accepter de vivre avec eux ?! C'était à ne rien comprendre.
Il bailla, ferma les yeux et posa la tête sur ses pattes. Les bruits de la forêt le gardèrent éveillé quelques secondes, puis il sombra dans un sommeil agité.

Un bruit suspect le réveilla en sursaut. Dans le broussailles, quelque chose attira son attention.
Il se leva, et s'approcha des buissons...

(Si la musqiue précédente n'est pas finie, arrêtez là s'il vous plait ^^" )
(Musique d'ambiance ~ Le Renard ~ Ici > http://www.youtube.com/watch?v=OO19kGpHNaI&feature=related)

Un renard surgit des fourrés. Il était grand. Son œil gauche était fermé. Surement une cicatrice d'un combat : renard borgne, renard désavantagé.
Ryuk avait déjà aperçut une de ces bêtes, un jour, de loin. mais jamais d'aussi près.
La bête poussa un grognement terrible. Il baissa ses yeux ambrés vers le jeune solitaire noir. Ce dernier poussa un petit cri, et décampa aussitôt. Mais, le renard, affamé, le poursuivit.
Ils coururent ainsi comme ça un bon moment dans la forêt un bon moment. Ryuk perdait sans cesse du terrain. La bête le rattrapait, puis il passait sous dans un vieux tronc d'arbre, obligeant l'animal roux à le contourner. Puis il repartait dans l'autre sens, montait à un arbre, se laissait tomber, recommençait,... le but était de faire tourner le grand renard affamé en bourrique.

Et il revint au point de départ : l'arbre de vie. Monter au sommet aurait pu décourager le renard, mais c'était bien trop haut, il n'aurait jamais le temps d'atteindre le sommet sans se faire croquer la queue.
Alors, Ryuk se retourna.
Il se retourna, et fit face à la bête sans scrupule qui le fixait avec ses yeux affamés. Dès que le jeune chat se fut arrêté, le renard lui sauta dessus. Il l'attrapa entre ses crocs, et le secoua dans tous les sens. Ryuk perdit connaissance...

***

Dans la forêt, un grand bruit survint. Des Bipèdes avançaient tant bien que mal à travers les ronces, leurs fusils à la main. Ils étaient deux, et râlaient sans cesse. Ils étaient là depuis le levé de soleil, et maintenant que le solei se couchait, ils n'étaient toujours pas chez eux.
Un bruit attira leur attention. Le premier fit un signe à son ami en mettant son doigt sur sa bouche. Il écarta quelques branches.
Il aurait pu sauter de joie. Cela faisait plus d'une semaine qu'il posait des pièges à renard, sans jamais en voir un seul. Et là, devant lui... quelle magnifique animal ! Sa fourrure doit valoir une fortune, songea-t-il. Le chasseur remarqua que sa cible semblait s'acharnait sur quelque chose. Un lapin, sans doute.
Il dégaina son fusil, visa... un grand bruit, et le renard tomba à terre.

***

(Musique d'ambiance ~ Le Mort ~ Par là > http://www.youtube.com/watch?v=GNcs3HszxQo)
Si seulement ces Bipèdes étaient arrivés à temps...
Ryuk ouvrit doucement les yeux. Son assaillant était tombé, poussant un cri de douleur. Il était maintenant allongé juste à côté de lui. Il était encore en vie, son flanc se soulevait difficilement. Il respirait fort. Ryuk et lui se regardèrent droit dans les yeux.
- Tu vois maintenant... ce que ça fait... de mourir... murmura-t-il à l'adresse de la bête rousse.
Mais comme si il avait compris, le renard poussa un gémissement à fendre le cœur. Son flanc se souleva une dernière fois, puis ses yeux devinrent vitreux.
Ryuk regarda les Bipèdes soulever le corps de leur proie. Ils jetèrent un regard au chat en sang, murmurèrent quelque chose dans une langue incompréhensible, et disparurent à travers les arbres.

Le jeune chat leva les yeux vers la lune. Il était allongé sur un tapis de mousse, au pied de l'Arbre de Vie, ce magnifique Arbre de Vie.
Je ne te reverrais jamais, Rina. Si tu es encore en vie, promets moi de vivre vieille et heureuse, de fonder une famille. Et ne m'oublie pas. Ne m'oublie pas, grande sœur...
Ce furent les dernière pensées de Ryuk, chat noir venu du nord, à l'intention de sa grande sœur qui avait disparue lorsqu'ils étaient arrivés ensemble sur ces terres. Et doucement, ses yeux se fermèrent, pour ne plus jamais s'ouvrir.



By Nad', Adieu mon p'tit Ryuk chéri I love you
Revenir en haut Aller en bas
 
Vie courte et malheureuse ~ Adieu, Ryuk
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mort d'un jeune journaliste/Adieu Bien-Cher, adieu mon ami
» ADIEU DE PAUL GERALDY
» Il ne faut jamais dire adieu, cela porte malheur.
» Tyrolienne et courte echelle
» Récit des rêveries d'une courte vie. Histoire de Gabriel Denroth, ou Eto Hachiro.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La guerre des chats :: Terres libres :: Forêt de Vie :: Arbre de Vie-
Sauter vers: